Des chercheurs de l’UZ Brussel démontrent qu’un arrêt précoce de l’immunothérapie chez certains patients atteints d’un mélanome est sûr et couronné de succès

Jusqu’il y a peu, des questions importantes quant à la durée optimale de l’immunothérapie pour le mélanome restaient encore sans réponse. Une étude que vient de lancer le service d’oncologie médicale de l’UZ Brussel, et qu’il réalise avec des centres du mélanome prestigieux hollandais, espagnols et scandinaves, change la donne. Dans cette étude, les résultats de l’immunothérapie ont été étudiés chez plus de 850 patients porteurs d’un mélanome. Il en ressort que dans la pratique quotidienne, le traitement peut être arrêté plus rapidement après un traitement couronné de succès, que la durée de traitement des études prospectives de l’industrie pharmaceutique. Voici une bonne nouvelle pour les patients parce qu’ils peuvent être déclarés guéris et reprendre leur vie normale plus rapidement. La durée de traitement réduite signifie aussi une économie pour la société. Les résultats de cette étude viennent d’être publiés dans ‘Annals of Oncology’.

Bron: Universitair Ziekenhuis Brussel, Jette (Des chercheurs de l’UZ Brussel démontrent qu’un arrêt précoce de l’immunothérapie chez certains patients atteints d’un mélanome est sûr et couronné de succès)